. . , .


{} . 6 .

 

 | 
 

  le problme

   



avatar


: 1972
: 97
: 2
: -65
: 16/11/2007

: le problme     15, 2008 8:55 am


Le problme


Personnages : le matre, 13lves, matre remplaant, le directeur, le ministre.
Des lves bien rangs entrent en classe. Ils sont suivis dun matre. Celui-ci pose son Echarpe et son chapeau sur une chaise pendant que les enfants sinstallent leurs places. Ds que le silence est revenu. Le matre prend la parole.
Le matre : mes enfants, nous allons commencer notre journe par un petit problme de mathmatiques. (Puis il dvoile le tableau sur lequel un problme est dj crit. Il le lit haute voix).mon papa achte une grosse tarte aux fraises et il la partage en quatre. Sachant que la tarte pse 800grammes, quel va tre le poids de chaque part ? (Se tournant vers la classe) est-ce que tous le monde a bien compris Ce petit problme ?
Les lves : (en chur) : ouiii
Le matre : quelquun a-t-il des questions a poser ?un enfant lve le doigt.
1er lve : quand vous dites mon papa vous penser votre papa vous ou bien notre papa nous ?
Le matre : je pense ton papa bien sur !je ne vois pas pourquoi je parlerai de mon papa en classe !
1er lve : ah bon .a mennuie un peu, matre .mais mon papa moi, il nachte jamais de tarte aux fraises. Ds quil mange une fraise, toc ! Il se trouve avec plein de bouton sur le nez ! On dirait un vrai martien et a fait rire tout le monde !
2e lve : moi cest pareil avec mon tonton. Sauf que lui, cest quand il mange du boudin une fois, nol, il a voulu en manger et alors .
Le matre:(interrompant la conversation) non non non ! Nous ne sommes pas ici pour discuter des problmes de sant de vos familles ! Cependant, pour faire plaisir Laurence, je vais remplacer la tarte aux fraises par une tarte aux pommes. Est -ce que tout le monde est daccord ?
Les lves : (en chur): ouiii
Le matre : (prenant un chiffon du tableau, efface aux fraises et le remplace par aux pommes : puis es tournant vers la classe):
Maintenant jespre que tout le monde va pouvoir commencer son travail !
(Les enfants se penchent sur leurs cahiers, sauf lun dentre eux qui reste le nez en lair. Le matre se tourne vers lui).
Le matre : quoi encore ?
3e lve : cest propos de mon papa
Le matre : eh bien ?qest -ce quil a, ton papa ? Il naime pas les pommes ?
3e lve : si, si .il aime les pommes, mais.
Le matre : mais quoi ?
3e lve : eh bien.mes parents sont divorcs et je vis avec ma maman. Alors si quelquun doit couper cette tarte aux pommes, cest forcment ma maman !
(Le regard du matre va de llve au tableau et du tableau llve. Il hsite, puis il efface rapidement mon pre et le remplace par ma maman)
Le matre : voil, jespre que a ira maintenant
Le 4e lve :(levant timidement le doigt) : euh.matre.excusez moi mais moi cest le contraire mes parents sont divorcs et jhabite avec mon papa cest donc lui qui coupe les tartes aux pommes forcment.
(Le matre se gratte la tte. Visiblement, il snerve.il efface brusquement ma maman et le remplace par je )
Le matre : voil ! Jespre quil ny aura plus de problme comme a. Tout le monde capable dacheter une tarte aux pommes et de la couper nest ce pas ?
Les lves : en chur sauf une petite voix :ouiii
5e lve : a dpend matre .
Le matre : a dpend ?a dpend de quoi ?
5e lve : eh bien, a dpend du prix !une grosse tarte pleine de pommes, a doit coter cher et moi, je nai pas assez dargents pour acheter une belle tarte comme a !
Le matre :(qui commence transpirer) : et une petite tarte ?est-ce que tu peux acheter une petite tarte ?
5e lve : ben euh..oui enfin, je crois ..Ça dpend .
(Le matre efface grosse et le remplace par petite )
Le matre :Et voila !jespre que tous le monde est content,maintenant : (un lve se manifise.)Quoi encore ?
6me lve : Il y a quelque chose de bizarre dans votre problme, matre Vous crivez une petite tarte de 800 grammes . Si elle pse 800 grammes, cest que une grosse tarte, pas une petite ! Une petite tare a pse beaucoup moins lourd que a !
Le matre : bon , daccord .(Il essaie de contenir son nervement)Nous allons diminuer le poids de cette maudite tarte .Au lieu de peser 800 grammes, elle va peser 80 grammes. (Le matre efface un zro dun geste rageur.)
Je relie le problme (en insistant sur les mots souligns.) : jachte une petite tarte aux pomme et je la coupe en 4.Sachon que la tarte pse 80 grammes, quel va tre le poids de chaque part ? Est ce que tout le monde a bien entendu ?
Les lves :(en cheur) Ouiii
Le matre : Est-ce que tout le monde a bien compris ?
Les lves :(en cheur) Ouiii
Le matre : Donc, tout le monde a bien compris ?
Les lves :(en cheur) Ouiii
Le matre : Donc, tout le monde est capable de faire ce problme ?
Les lves : Ouiii!!!!!
(Sauf un garon qui lve la main)
7me lve :Euh, matre !je ne voudrait pas vous contredire ;mais si cest moi qui achte la tarte je ne vois pas pourquoi je la couperais en 4.A la maison nous sommes 7 en comptant mes parents .Et comme je ne veux pas faire des jaloux, il faut bien que tout le monde en ait un morceau !
8me lve : Chez moi, nous ne sommes que 5 mais il y a le grand-pre qui ne mange jamais de gteaux cause de ses dents .Il dit qu trop manger de sucreries, on attrape des caries (Sensuit un broubaba chacun voulant exposer son cas personnel )
Le matre:(hurlant)Silence ! Bon .(il soupire, sessuyant le front avec le chiffon de tableau)
Puisqu'on ne peut pas se mettre d'accord sur le nombre de parts, nous allons imaginer que nous partageons cette tarte en classe...Comme nous sommes 23, il faudra 23 parts...23 parts...C'est bien a..(Se tournant vers la classe,menaant).Et a ne sert rien de discuter!22 lve plus un maitre, a fait 23! 12 garons, et 10 filles et un maitre, a fait toujours 23! 22 cartables plus la serviette du maitre, a fait toujours 23! Nous partageons donc cette tarte en 23!(Il efface rageusement le 4 et le remplace par 23)Maintenant au travail!
Tous le monde se met au travail sauf deux lves qui commencent chuchoter dans le fond de la classe.Le maitre s'approche d'eux, Ils se taisent.Puis il s'loigne et la conversation reprend.Le mange se reproduit deux ou trois fois.
Le maitre:Non mais ce n'est pas bientot fini! Qu'est ce qu'il y a encore?
9me lve:C'est cause de Stphanie monsieur, elle dit que pour etre poli, on doit te donner une part plus grosse que les notres...Moi,je veux bien, mais a ne simplifie pas les calculs...
Le maitre:Je ne veux pas une part plus grosse que les autres! Je veux une part comme les autres! Pas plus petite pas plus grosse!Et maintenant a suffit!Et maintenant au travail!Et maintenant silence!Et le premier qui ouvre la bouche je le punis!!!
(Tous le monde se met au travail dans un chuchotis d'operation.Suit son nrvement,le maitre et dbraill.Il a de la craie sur sa veste et ses cheveux.Il est suivi d'un autre homme).
Le directeur: Bonjour monsieur l'instituteur.Comme vous le voyer je suis accompagn de monsieur X. C'est notre ministre...(Le maitre semble dfaillir).Monsieur le ministre est dans notre cole pour observer le travail des enfants.
(Le maitre,s'approche du ministre):Bonjour monsieur le ministre...
(Le ministre ne ragit pas)
(Le directeur,se penchant vers le maitre et lui chuchote):Parlez plus fort...Il est un peu sourd...
Le maitre:(Hurlant):Bonjour monsieur le ministre!
Le ministre:Quoi!Qu'est ce que vous dites?Vous trouvez que j'ai l'air sinistre?
Le maitre:(hurlant):Mais non je vous dis,Bonjour monsieur le ministre!
Le ministre: Mais non,Je ne suis pas dentiste!Je suis ministre!Le MI-NIS-TRE!(se tournant vers le public).Le pauvre homme!Il z l'air bien fatigu...(Le ministre circule autour des table,puis il regare au tableau et lit le problme).J'achte une petite tarte aux pommes et je la partage en 23...(Il s'interrompt,puis regade le maitre d'un air tonn puis il poursuit la lecture).Sachant que la tarte pse 80 grammes,quel va etre le poid de chaque part...
Voyons.Voyons...(air tonn).Ce problme me semble un peu curieux...Partager une petite tarte en 23,quelle drole d'ide...?

Le matre:(tenant a s'expliquer):Mais monsieur le ministre, ce n'est pas ma faute...C'est cause des enfants ...
Le ministre: tendant l'oreille:Quoi? A cause des lphants? Quel drle d'ide... (Regardant autour de lui).Mais je ne vois pas d'lphant ici...juste d'adorable petits enfants... (En apart, avec le directeur).Dites donc, jai l'impression que ce matre est un peu fatigu...Il est tous les jours comme a?
Le directeur:Oh, non, monsieur le ministre!Monsieur Durand est un excellant matre!Il est trs connu dans notre ville!
Le ministre:Des crocodiles?Mais pourquoi vous me parlez des crocodiles?(Se tournant vers le public).Dcidment,je ne crois que je suis tomb dans une cole de fous.(puis se dirigeant de nouveau vers le tableau).Allons,allons...Voyons ce problme...tout d'abord,vous voulez partager cette tarte en 23,il faut en prendre une grosse,pas une petite.(le ministre saisit l'charpe du matre en pensant prendre le chiffon du tableau.Il efface "petit" et le remplace par"grosse").Bien sur,une grosse tarte pse 80 grammes!Voyons,Voyons...Disons 800 grammes.(Il corrige au tableau).Et puis...(Il recule pour mieux lire.Il est sur le point de s'asseoir sur la chaise ou se trouve le chapeau du matre. Celui-ci essaie plusieurs fois de le reprendre sans que le ministre s'en aperoive...Mais trop tard. Le ministre sassied dessus. Puis il se relve et sapproche une nouvelle fois du tableau).Voyons, voyonsLa partager en 23, quelle drle dide ! Ce sont des calculs trop difficiles pour des enfants de cet age. Il faut faire simplePar exemple, nous pourrions trs bien la partager en 4Oui,Cest aEn 4.(Il corrige en se servant toujours de lcharpe du matre en guise de chiffon. Puis il vient sappuyer contre le bureau et, sans le faire exprs, il fait tomber la serviette du matre dans le seau deau. Il ne saperoit de rien. Constern, le matre sassied son tour sur la chaise). Et puiset puisce je mennuie un peuLes enfants de cet age sont encore trop jeune pour acheter eux-mmes des gteauxCe sont gnralement les parents qui doivent acheter des gteauxJe crois quil serait prfrable de dire mon papa Oui, cest a mon papa , cest trs bien. (Il corrige puis il recule tout en regardant le tableau.Il sassied sur la chaise ou se trouve dj le matre. Celui-ci grimace abominablement).
Le ministre : Encore une petite choseJe crois quil faudrait mettre un peu de couleur dans ce problme. A la place des pommes, dont la couleur nest pas trs vivante,je prfrerais des fraises dun bon rouge vif. Oui, cest aAvec des fraises, ce sera parfait ! (il retourne au tableau, efface aux pommes et le remplace par aux fraises .Puis il relit le problme dun air trs satisfait).Mon papa achte une tarte aux fraises et il ma partage en 4,Sachant que la tarte pse 800 grammes, quel va tre le poids de chaque part ?Eh bien voil un excellant problme !(Se tournant vers le matre)Quen pensez-vous monsieur Durand ?
Le matre : En effet, monsieur le ministre. Cest un trs beau problmeMais je lavais dj crit ce matin !
Le ministre:se tournant vers le public : Un marsouin ? Pourquoi me parle-t-il dun marsouin ?...Dcidment tout le monde et trs bizarre dans cette cole ! Il vaut mieux que je men aille ! (Sadresse au matre)Bon, allez,je vous laisse ! Et bon courage!(Le ministre et le directeur sort et laisse le matre dpit au milieu de sa classe)
10me lve, entrant en trouvant le matre en colre : Excusez-moi matre, je suis en retard.
Le matre : entre mon petit !!!
10me lve : merci matre !
Le matre, en criant :mais non,non,non,non,non,non,non,non,non,Sortez tous!!!(Et il svanouit).
Tous les lves : OH, matre quest ce que tu as ? ( un lve sort et appelle le directeur)
Le directeur : (il entre en criant)quoi quest ce qui se passe?
11 lve :(en riant) HA! HA! je crois qu'il a imagin l'inspecteur
Le directeur:(il entre avec un maitre) Bonjour les lves quand vous voyez je suis accompagn de Monsieur Abdessamad c'est un nouveau matre de Mathmatique et il remplacera Madame Sofi.
Les lves:(en coeur) ouiiiiiiiiiii!!!
Le matre: Bonjour mes enfants quand vous voyez je suis le nouveau remplacement de votre enciennne matresse du Math
Le directeur:Bon! je vous laisse et bon courage (pendant ce temps deux infermiers a emmnent Madame Sofi l'hopital)
Matre:Allons faisons des calcules des fonctions (en demande au 12 lve de passer au tableau) monte mon petit (le garon passe au tableau) et cris 3sur2 multiplie par 5sur6 et 2sur5 multiplie par 4sur7 aller mon petit vite il n aura plus de temp fais a un peu vite
12 lve:(en regardant le matre) mais monsieur je ne comprends rien du tous a cette calcule car il est trs difficile!!!!
Matre: fais a alors 3 fois 5 =...... et 2 fois 6 =....... aller continu
12 lve:c'est aussi monsieur c'est trop difficile pour mon age
Matre: (en colre) c'est pas toi qui pricise la facult des calcules c'est moi qui est le respensable c'est clre?
les lves: (en coeur) ouiiiiiiiiiiii!!!!!!!! monsieur
matre: aller ta place, un autre lve(le 13 lve lve son doigt et dit)
13 lve: monsieur monsieur monsieur ...!!!! moi monsieur......!!!
Matre: passe au tableau mon fils
13 lve: monsieuuuuuuuuuuur!!!!!... 3 fois 5 a fait 15 (et il tourne vers le matre)
Matre:aller c'est bien continu
13 lve: et 2 fois 6 a fait 12
Matre: ouiiiiiii!! c'est trs bien aller merci rste ta place, vous voyez comment il est facile je vous expliquez(le matre commence l'explication) et mainteneant je une fille au tableau.(le 14 lve lve son doigt) aller toi au tableau.
14lves: monsieur je ne veux pas vous dir d'aller au tableau je veux faire ma toilette.
le matre: inbicile je pense que tu veux aller au tableau et maintenant reste ta place au lieu que je casse ta tte avec cette battan.





    
    http://www.spacetimes.yoo7.com



avatar


: 1972
: 97
: 2
: -65
: 16/11/2007

: : le problme     15, 2008 8:58 am

c'est une belle pice de thtre
    
    http://www.spacetimes.yoo7.com



avatar


: 530
: 26
: 15
: 111
: 30/06/2008

: : le problme     13, 2008 1:34 pm

j'aime cette pice trs cool

_________________
    



avatar


: 1972
: 97
: 2
: -65
: 16/11/2007

: : le problme     13, 2008 3:14 pm

je l'ai recopie du par un texte du 6me annes de l'enseignement fondamental

_________________
""
. ..
    
    http://www.spacetimes.yoo7.com
jannane94


avatar


: 432
: 24
: 0
: -4
: 09/08/2008

: : le problme     22, 2008 8:58 am

    
    http://www.spacetimes.on.ma
 
le problme
    
1 1

:
 ::   :: -